RUSSIE - Comment Internet fait reculer la censure télévisuelle

 Certains droits réservés par Cain and Todd Benson

Fait exceptionnel, la télévision d’Etat russe a commencé à couvrir les manifestations de contestation des résultats des élections législatives du 4 décembre dernier. Décryptage de la volte-face stratégique du Kremlin. 

Fait exceptionnel, relevé par le quotidien britannique The Independent, la télévision russe a commencé à relayer les manifestations de contestation des résultats des élections législatives du 4 décembre dernier. C’est Russie Unie, le parti du Premier ministre russe Vladimir Poutine qui a remporté ces élections, que les manifestants et l’opposition suspectent d’être frauduleuses.

Afficher davantage

MÉDIA - Survivre à la crise de la presse, par le New York Times

Page one : a year inside the New York Times est un film que tout aspirant journaliste devrait aller voir. Parce qu’on en sort optimiste et galvanisé : sans se voiler la face une minute, le documentariste parvient à la conclusion que le journalisme traditionnel a encore de beau jour devant lui. Le documentaire d’Andrew Rossi raconte le travail des journalistes du service Média du plus respecté des quotidiens du monde, le New York Times (NYT), alors que le débat sur la viabilité économique et la pertinence de la presse traditionnelle à l’âge d’Internet battait (et bat toujours) son plein.

Le vénérable journal s’est fait peur : début 2009, il affiche 1,1 milliards de dollars de perte et contracte un énorme prêt (250 millions de dollars) auprès du milliardaire mexicain Carlos Slim. Tous ses homologues sont dans des situations similaires et beaucoup mettent la clé sous la porte. Les scandales des affaires Jayson Blair (ce jeune journaliste qui avait plagié un certain nombre d’articles a été licencié en mai 2003 avec deux de ses responsables) et Judith Miller (sans vérifier suffisamment les informations recueillies auprès de l’administration Bush, la journaliste a rédigé des articles à charge contre le régime de Saddam Hussein pendant la préparation de la guerre d’Irak en 2003) ont sérieusement ébranlés l’image de marque du journal. Après avoir démarré très classiquement par une séquence sur les rotatives qui impriment le journal, le film pose donc la question qui était dans les têtes des journalistes à l’époque, presque un tabou : le New York Times va-t-il survivre ? (End Times, l’article de Michael Hirschorn, journaliste du mensuel The Atlantic, est publié début 2009. Il s’interroge concrètement sur l’avenir du Times et envisage pour la première fois la disparition du titre new-yorkais. Michael Hirschorn est interviewé dans le documentaire au sujet de cet article.)

Afficher davantage

Lire les journaux du monde en deux clics

Par Amina Khabar

Direction Media, société américaine spécialisée sur la géolocalisation [elle édite un magazine sur le sujet : Directions Magazine], a mis en ligne  une carte des journaux du monde : Newspaper Map.

Un petit moteur de recherche intégré permet de filtrer par langue, par pays ou encore par mots clés. L’internaute, qui dispose d’un planisphère classique où chaque journal est indiqué par une flèche d’une couleur indiquant sa langue de publication, peut zoomer et cliquer sur chaque titre. Un service de traduction automatique dans presque toutes les langues déjà répertoriées par Google Translate lui est alors proposé. L’avantage? La simplicité et la rapidité. En effet, plus besoin pour lire un article en arabe par exemple de copier coller le texte dans une autre fenêtre où un logiciel de traduction automatique se chargerait du travail.

Google a intégré ses différentes fonctionnalités pour faciliter la vie de l’internaute, qui devait auparavant effectuer plusieurs opérations. Cela devrait aussi beaucoup, comme le souligne The Atlantic, aider les  journalistes et plus largement favoriser un meilleur accès à l’information. La conséquence sera même peut être d’attirer de nouveaux lecteurs vers la presse traditionnelle en crise depuis plusieurs années.

HYGIÈNE - Saleté de smartphone !

Par Amina Khabar

On s’inquiétait auparavant de la toxicité des ondes émises sur le cerveau, mais voilà maintenant que les smartphones sont montrés du doigt pour leur saleté. Et ce ne sont pas des hypocondriaques qui tirent la sonnette d’alarme mais Timothy Julian, un très sérieux scientifique de l’université américaine de Stanford. En effet, d’après une étude qu’il a publiée en juillet dernier dans le Journal of Applied Microbiology, jusqu’à 30% des virus présents sur la surface vitrée des appareils irait directement se poser sur les doigts des usagers. Une enquête britannique, citée par The Sacramanto Bee, va encore plus loin pour vous faire regarder d’un œil méfiant votre téléphone : celle-ci contiendrait en effet 18 fois plus de germes que la chasse d’eau dans la plupart des toilettes pour hommes… Outils de communication, les smartphones sont donc aussi des outils de contamination.

Quelques semaines avant le début de l’hiver dans l’hémisphère nord et sa cohorte de grippes et autres infections, cette information trouvera sans doute beaucoup d’écho parmi la population. Et elle ravira bien sûr les fabriquants de lingettes et désinfectants pour écrans…

Enfin, au rang des bonnes nouvelles, si les smartphones sont à présents considérés comme des vecteurs de maladie au même titre que les mouchoirs, les rampes d’escaliers et les boutons d’ascenseurs, c’est qu’ils sont bel et bien devenus des objets quotidiens, que l’on se montre, que l’on partage. Un signe incontestable de leur banalisation et de leur relative démocratisation.

———————————————————————————————— 

ÉTATS-UNIS - Pourquoi le Huffington Post prouve que l’avenir du journalisme sera difficile

Si vous vous intéressez aux médias en ligne, vous connaissez sûrement le journal américain Huffington Post. Plusieurs dizaines de millions d’internautes visitent le site chaque mois. Cette année, il dégagera 30 millions de dollars de revenus, un record, et commence à entrevoir des bénéfices. Le Huffington Post a-t-il trouvé la voie ?

Le Huffington Post a été fondé en mai 2005 par Arianna Huffington et Kenneth Lerer. Dans le paysage médiatique américain, il apportait d’abord un contrepoint à des blogs conservateurs tels que le Drudge Report.  Surnommé le HuffPo ou le HuffPost, le site couvre tout l’actualité américaine : politique, culture, divertissement, médias, religion, vie quotidienne, affaires, etc.

Afficher davantage